Contenu | Menu | Recherche

Fully loaded, safety off. This here’s a recipe for unpleasantness

Sapa Inca

Références

Thème(s) : Historique Fantastique

  • Ouvrages référencés : 1
  • Nombre de critiques : 1
  • Moyenne des critiques : 5

Description

Sapa Inca est un jeu développé par Odonata éditions avec Eric Dubourg et Juan Nurthor Le Noir ; Sapa Inca propose une uchronie de l'histoire de la conquête de l'Amérique Du Sud par les Conquistadors espagnols et portugais. Uchronie qui propose l'arrêt des Conquistadors par les Incas et ce grâce à l'aide des Dieux et des pouvoirs des Amachaqs, le corps d'élite du Sapa Inca. Les Amachaqs, qu'incarnent les Personnages-Joueurs, ont une connexion particulière avec les Dieux et ce continent d'Amérique du Sud, ils sont sélectionnés dans les villages, les cités Incas, et les européens peuvent eux aussi être élus par les Dieux et devenir des Amachaqs.

Le territoire et le contexte dans lequel se déroule le jeu est le Tahuantinsuyu qui correspond à peu près au Pérou actuel, à l'époque des Incas, fils et filles du Soleil : le dieu Inti. Les Incas ont conquis de nombreux territoires depuis leur capital de Cuzco et asservis de nombreux peuples. Les Espagnols qui débarquent en 1530 profitent d'un Sapa Inca aux prises avec des luttes intestines et ils s'appuient aussi sur les différents peuples insatisfaits. Après quelques conquêtes, les Espagnols sont arrêtés et repoussés grâce aux Amachaqs. Une paix fragile est signée en 1534 et les Espagnols gardent quelques comptoirs commerciaux. Tout peut donc basculer.

Les personnages-joueurs sont des Amachaqs, les protecteurs du peuple Incas, l'élite au service du sapa Inca pour la stabilité et l'unité de l'Empire Inca. Ils obéissent directement au Sapa Inca et sa hiérarchie et ils disposent de pouvoirs spirituels qui leurs sont conférés par les dieux et les animaux. Les Amachaqs opèrent en petits groupes autonomes et souvent en toute discrétion sous couverture ; ils opèrent ainsi dans tout l'Empire.

La création des personnages commence par le choix du peuple et d’une langue qu'il a pu apprendre dans sa jeunesse, puis, l'étape qui va faire de lui un Amachaq, par le choix de son animal tutélaire parmi les 14 possibles, et du choix de la capacité animale (pouvoir) que celui -ci lui confère parmi celles possibles : le joueur doit en choisir une parmi celles de type naissant et pourra plus tard en sélectionner parmi les types mature, affirmé, voire le type avatar. Enfin le choix du Dieu que va vénérer le personnage, parmi les 11 dieux Inca; qui procure un pouvoir divin de type naissant (les types sont identiques à ceux des capacités animistes). Le joueur répartit ensuite un capital de 8 points entre les 4 caractéristiques (Vipère -analyse, apprentissage, créativité et culture-, Puma -puissance musculaire et résistance-, Condor -perception, empathie et capacité à user des pouvoirs- et Dauphin -maîtrise du corps, vitesse et précision-). Enfin le choix d’une carrière va amener divers ajustements de caractéristiques, compétences, capacités animistes ou de pouvoirs divins, puis le joueur peut utiliser un capital de points pour en apporter d’autres de son choix. Le tout est complété par 4 caractéristiques secondaires dérivées des principales (Défense, Méditation -protection contre la magie, récupération-, Rapidité, Vigilance) et des jauges de points d’harmonie (magie et force mentale), Essence (points de vie), et Oeil Mystique (la façon dont le dieu et l’animal tutélaire voient le personnage).

Le système se base sur des dés à 8 faces. Le nombre de dés à lancer est déterminé par la caractéristique et la compétence adéquate, et les réussites s'obtiennent sur les 3, 4 et 7, (le 4 est explosif). Le niveau de difficulté va de Facile avec une réussite à Divin avec 10 réussites à obtenir ! Les réussites supplémentaires au niveau de difficulté permettent d'améliorer la qualité du résultat. A l'inverse, si le jet ne donne aucune réussite et qu'il y a un ou plusieurs 8, c'est un échec critique. Le système permet de gérer les actions simples, à plusieurs ou dans la durée.

En début de mission, les joueurs reçoivent un nombre de points d'Inti collectifs, points qui permettent de relancer tout ou partie de ses dés lors de tests, ou d'acheter une réussite supplémentaire. Les points non utilisés en fin de scénario peuvent être répartis entre les personnages par l'Apu Inti, servant alors de points d'expérience pour faire évoluer le personnage.

Les points d'Œil mystique mesurent le respect par l'Amachaq de son dieu tutélaire ou bien les manquements de celui-ci, ou encore la corruption lors de l'utilisation de ses pouvoirs. Cette corruption est utilisable en jeu, au détriment de la relation du personnage avec son dieu et son animal totem. Il peut même tomber complètement dans la corruption et ainsi ne plus être un Personnage-Joueur.

Les combats se résolvent avec un jet d'attaque avec pour difficulté la Défense de l'adversaire. Plusieurs conditions peuvent s'appliquer en bonus/malus. En cas de succès, les dégâts sont déterminés par l'arme utilisée, le nombre de réussites supplémentaires auxquels on enlève la protection dont dispose l'opposant.

Les Traditions ésotériques, le système des capacités animistes et des pouvoirs divins, pour l’utilisation de capacités magiques amènent le personnage à dépenser des points d'Harmonie. La cible peut éventuellement effectuer un jet de sauvegarde contre le sort et cela est instantané. Il est possible à l'Amachaq d'investir plus de points d'Harmonie pour rendre plus difficile la sauvegarde ou renforcer l'effet.  Lorsque l'Amachaq se trouve dans une zone défavorable (un lieu de la chrétienté par ex) il doit faire un test pour contrer l'opposition des autres dieux. Une certaine catégorie des pouvoirs sont des rituels qui nécessitent un temps long pour être lancés. Ces rituels ne peuvent être acquis que par les prêtres et les sorciers.

Les derniers ajouts sur cette gamme

Gamme Générale

Titre de l'ouvrage
Type ouvrage
Parution
Langue
Editeur
Support
Missions Initiales
première édition
Kit de démomai 2022Odonata éditionsElectronique

Cette fiche a été rédigée le 19 octobre 2022.  Dernière mise à jour le 3 juin 2024.

Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Organiser la gamme par ...