Contenu | Menu | Recherche

Le jdr, tout le jdr, rien que le jdr (levez la main droite et dites je le jure)

Soulbound

.

Références

  • Gamme : Warhammer Soulbound
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Cubicle 7
  • Langue : anglais
  • Date de publication : mai 2020
  • EAN/ISBN : 9780857443496
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre couleur à couverture rigide de 350 pages couleurs.

Description

Le livre de base de Soulbound, après les crédits et l’ours (3 pages), s'ouvre sur une Introduction (14 pages) qui présente brièvement le jeu de rôle, l’organisation du livre et les bases des règles (un groupement de dés contre une difficulté). La fin de l’introduction présente l’ordre des Soulbounds et l’histoire des mondes, de leur création par Sigmar avec les restes de l’ancien monde jusqu’à l’arrivée du Chaos, la trahison de Nagash le dieu de la mort et la contre-attaque en cours contre le Chaos.

Character Creation (26 pages) détaille les différentes étapes de la création d’un personnage et du groupe. La création se fait en choisissant un archétype qui donne ensuite des valeurs d’attributs et des compétences et talents à choix. Bien que cette méthode soit conseillée, des encarts expliquent comment créer un personnage sans utiliser d'archétype ; il est bien précisé que cette méthode par répartition donnera un personnage moins cohérent que la première. Les différents éléments qui composent un personnage sont discutés en détails : espèce (humain, stormcat eternal, aelf, duardin et sylvaneth), les attributs (body, mind, soul), les compétences et talents, l’équipement de départ. La création d’un groupe et les règles d’expérience terminent ce chapitre.

Archetypes (33 pages) propose vingt-trois archétypes de personnage. Les archétypes sont classés par culture, en plus de leur description technique et dans l’univers de jeu, la description de chaque culture est également donnée. Les cultures présentes sont : free people, daughters of Khaine, Fryeslayers, Idonetht deepkin, Kharadron overlods, stormcast eternals et sylvaneht.

Skills and Talents (22 pages) donne la liste des compétences et des talents accessibles aux personnages. Le chapitre décrit également les miracles divins que les personnages ayant une foi développée peuvent maîtriser ; les miracles fonctionnant comme des talents au niveau des règles.

Equipment (23 pages) présente le matériel a disposition des personnages. Après une discussion sur le commerce et la monnaie (des fioles d’eau régénératrice), les différentes armes et armures sont décrites. Les équipements pour partir à l’aventure, ceux utilisant de l’éther pour fonctionner et les équipements runiques viennent ensuite. Les différents services (voyages, soins, logements, etc.), les moyens de transports et les outils d’artisan terminent le chapitre.

Rules (32 pages) discute en détail les règles de résolution proprement dites. Le chapitre débute sur la présentation des tests : le jet d'un groupe de D6 dont le résultat est comparé à une difficulté, chaque dé devant faire plus ou égale à cette dernière, la complexité du test détermine le nombre de dés devant faire une réussite. Vient ensuite la discussion de trois éléments particuliers au jeu que sont le Mettle, le Soulfire et le Doom.. Les règles de combat et de santé occupe le reste du chapitre.

Between Adventures (6 pages) décrit les différentes actions qui peuvent être effectuées (une par semaine) par chaque personnage durant les rares moments de calme entre les aventures. Ces différentes actions permettent d'entretenir ou de créer du matériel, d'obtenir des avantages pour les prochaines aventures (fausse identité, information, etc.) ou encore de récupérer du Soulfire ou de faire baisser la jauge de Doom. A noter que les Stormcast Eternals perdent automatiquement une semaine d'activité car ils doivent impérativement rejoindre leur bataillon.

The Mortal Realms (37 pages) présente l'univers de jeu lui même et ne contient pas de règles. La première partie du chapitre est consacrée à la présentation des neuf royaumes : de taille presque infinie, ces royaumes hébergent la vie. Huit sont issus des différents vents de magie, le neuvième est un royaume à part d'où viennent les forces du chaos qui menacent l'univers tout entier. Les différents royaumes sont reliés entre eux par des passages (les Realmgates) dont certains ont été pervertis. La seconde partie du chapitre décrit quelques organisations et factions importantes des royaumes.

The Great Parch (29 pages) décrit en détail un continent se trouvant dans le royaume du feu. Les différentes villes et royaumes qui se partagent le continent sont présentées et les enjeux de la guerre contre le chaos et contre les morts-vivants sont donnés. Tous cela forme un contexte d'aventure pouvant être utilisé pour jouer.

Religion and Belief (32 pages) s’intéresse aux différentes divinités, de la Loi et du Chaos, qui s'affrontent et/ou s'allient pour déterminer le futur des huit royaumes. Quinze divinités sont présentées sur le même modèle : présentation de la divinité, statut dans son panthéon (Loi/Chaos), activités à l'époque du jeu, suivants et commandements.

Magic (28 pages) présente ensuite la magie. Après une présentation des différents types de magie et de leurs influences sur les royaumes, le chapitre s’intéresse au système pour lancer des sorts. Chaque sort à une difficulté et une complexité ; un échec peut avoir des conséquences graves, tirées sur une table, et plus un sort est complexe plus les chances de conséquences négatives sont importantes. Une liste de sorts par type de magie et un système pour modifier ou créer des sorts concluent le chapitre.

Le rôle du maître de jeu occupe le chapitre suivant (The Gamemaster, 13 pages). Après des conseils généraux sur la manière de gérer un groupe ou sur la session zéro, le chapitre discute des différents composants spécifiques de l'Age of Sigmar : le mythique, l’espoir, la tragédie et le ton sombre. Un tableau des difficultés est présenté également afin d'aider le MJ. La fin du chapitre est consacré à des variantes des règles pour permettre de personnaliser l’expérience de jeu.

Un bestiaire (Bestiary, 42 pages) proposant les caractéristiques des habitants mortels des royaumes, de plusieurs animaux et bêtes, ainsi que des créatures du chaos, morts-vivantes et gobelines, forme le dernier chapitre du livre de base..

Des annexes (9 pages) propose un résumé des conditions pouvant affecter les personnages, les fiches de personnages et de groupe vierge et un index concluant l'ouvrage.

Cette fiche a été rédigée le 19 mars 2023.  Dernière mise à jour le 20 avril 2024.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.