Contenu | Menu | Recherche

No power in the verse can stop us

Domain of Evil

.

Références

  • Gamme : Star Wars D6
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : West End Games (WEG)
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 1991
  • EAN/ISBN : 0-87431-148-9
  • Support : Papier
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre de 64 pages à couverture souple.

Description

Ce scénario pour la première édition de Star Wars est prévu pour des personnages vétérans. Il commence alors que les PJ se sont enfuis en catastrophe d'une station spatiale à bord d'un vaisseau volé. Pourchassés par Crutag, un dangereux chasseur de primes, et sa bande, ils doivent se poser en catastrophe sur la planète marécageuse Trinta. Là, leur résistance psychologique sera mise à dure épreuve car celle-ci abrite des dangers très surprenants.

Les règles nécessaires pour simuler les événements particuliers du scénario sont fournies dans l'introduction : illusions, dangers de l'environnement hostile, créatures, etc.

Dans le premier épisode, Atterrissage forcé (4 pages), les PJ sont attaqués par le vaisseau de Crutag, le "Parfum de la Peur", dès leur sortie d'hyperespace. Ils devront alors se poser en catastrophe, voire s'écraser sur la planète.

Dans le second épisode, Les Brumes de l'Esprit (8 pages), les PJ vont devoir commencer à se débrouiller sur Trinta. Ce faisant, ils feront une étrange rencontre et découvriront au passage que leur vaisseau a mystérieusement disparu. Et, diable, pourquoi les Ithoriens ont-ils nommé cette planète d'après le royaume des démons de leur mythologie ?

Le troisième épisode est intitulé Le Cauchemar commence (6 pages) : perdus, les PJ vont tomber sur plusieurs cadavres de chasseurs de primes et devoir survivre à une très très mauvaise rencontre dans le marais.

Puis, dans Un bouleversement de la Force (12 pages), la réalité du marais va se modifier sensiblement. Dans un contexte où il est difficile de séparer les hallucinations de la réalité, les PJ vont devoir affronter une série d'épreuves. A la suite de quoi ils affronteront Crutag et son équipage dans l'épisode Embuscade ! (8 pages).

Dans le dernier épisode, Le Côté Obscur (11 pages), les PJ, après avoir triomphé de diverses épreuves, rencontreront enfin le responsable de leurs malheurs : un ancien Chevalier Jedi, devenu fou après avoir été torturé par Vador et corrompu par le nexus du Côté Obscur présent sur Trinta, où il s'est réfugié. Les héros réussiront-ils à le faire revenir du bon côté ?

A noter que ce module a été réédité et mis à jour pour la deuxième édition dans Classic Adventures Vol. 2.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 24 mars 2010.

Critiques

The King  

C’est un scénario de première génération (1982), avec beaucoup de combats et des passages obligés. Mais je lui donne l’évaluation maximale parce qu’il saisit parfaitement l’esprit de Star Wars, très souvent incompris dans la plupart des scénarios du commerce toutes éditions confondues. À savoir la Force et son dualisme avec le côté obscur dans l’univers SW, mais il y a aussi d’autres raisons.

D’abord, il y a peu de PNJ (4 en tout), mais ils sont particulièrement bien détaillés et un MJ « moderne » saura aussi favoriser le roleplay en mettant en exergue leur psychologie. De plus, cette aventure ne s’adresse pas forcément à des Jedi, mais implique simplement la Force en tant que concept de cet univers.

Ensuite, il fait appel au lore de Star Wars, avec la guerre des clones, bien avant la prélogie. Un chevalier Jedi, non sans faiblesse, est quasiment responsable de l’anéantissement des autres Jedi après être passé dans les mains de Dark Vador. Pour son plus grand malheur, il a survécu dans la honte et s’est réfugié sur une planète-jungle, qui comble du désastre, abrite aussi un nexus du côté obscur de la Force. Déjà quasiment une loque humaine, il n’est plus qu’un esprit du mal.
Arrivent les héros qui sont poursuivis par des chasseurs de primes et se crashent sur la planète. Ils devront donc se coltiner la faune et la flore locales, peu hospitalières, les chasseurs de prime dont les membres veulent leur peau pour différentes raisons et les attaques fantasmatiques du Jedi déchu.
Pour s’en sortir, ils devront passer de nombreuses épreuves pour résister au côté obscur de la Force (13 au total, mais pouvant être réparties entre les personnages). Chaque épreuve échouée fait gagner un point du côté obscur et le jet d’un D6 sous le nombre de points qu’ont récolté les personnages les fait passer vers le côté obscur. Autant dire, qu’il va falloir connaître le code Jedi sur le bout des doigts pour réussir ces épreuves.
Enfin, la toute dernière épreuve pourra permettre la rédemption du Jedi sombre. Il ne survivra pas, mais ceux qui se rappellent du sacrifice d’Obi-Wan pourront réellement exulter.

Voilà pourquoi je donne un 5, malgré les imperfections du scénario, sans parler d’une planète limitée, comme très souvent, à une superficie d’environ 1km² (et donc de se crasher pile-poil à côté du repaire du Jedi). Je pense que c’est l’une des aventures les plus marquantes de l’univers Star Wars, à condition de jouer le jeu et de se mettre dans l’ambiance.

Critique écrite en septembre 2023.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :