Contenu | Menu | Recherche

War doesn't determine who's right, only who's left.

Fear of the Unknown

.

Références

  • Gamme : Fear of the Unknown
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Livre de base
  • Editeur : Sixpence Games
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2023
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 256 pages au format 16 x 26 cm.

Description

Le livre de base de Fear of the Unknown s'ouvre sur une citation de HPL qui a inspiré son titre au jeu, ledit titre, une redirection vers le site de l'éditeur pour y récupérer des aides de jeu ou des morceaux musicaux, les crédits, et le sommaire (13 pages pour le tout). Par la suite, tous les chapitres s'ouvrent sur une page titre et incluent plusieurs illustrations pleine page.

Face Your Fear (22 pages) commence par expliquer ce que le jeu propose de simuler, ce que sont les jeux de rôle, puis la façon dont les jeux axés sur le développement de l'histoire diffèrent des jeux plus traditionnels. L'approche du jeu est abordée, avec la structure traditionnelle des histoires (incident initial, développements en 3 actes), avant de suggérer une série d'accroches d'histoires.

The Rules (54 pages) couvre alors les règles du jeu proprement dites, en commençant par détailler le concept de Tags (2 pages) et leur utilisation pour la ville-décor (1 page). Suivent alors les procédures de génération des descripteurs de la ville, par une série de questions, avec quelques tables d'aides de génération aléatoire sur lesquels tirer des réponses (6 pages, avec 5 questions et un ajout de rumeurs), et la création des personnages (20 pages, avec leurs liens relationnels, et 16 questions possibles). Viennent alors les explications sur les occurrences des Actions et des Révélations (18 pages).

Partant du principe que les règles énoncées simplement, de la façon la plus synthétique pour le moment de leur mise en application, dans le chapitre précédent peuvent gagner à ce que la philosophie qui les sous-tend soit comprise, Rules Analysis (36 pages) explore plus en détail la façon de décider quand une Action arrive dans le jeu, comment chacune d'elles opère, comment interpréter ses résultats, avec des options adaptées à chaque issue.

The Oracle (24 pages) s'attache au rôle du susdit (le MJ) avec quelques guides pour déterminer quel type de menace va peser sur la ville et les personnages, avec le type d'antagoniste, les agissements de ceux-ci, leur motivation, et l'incident initial qui lance l'histoire, et la raison pour laquelle la police ne prend pas en charge cette menace (12 pages). Des conseils suivent sur la façon de mener le jeu, d'amener des Indices (Clues) en jeu, de gérer la confrontation avec l'antagoniste, de mettre en place des éléments qui se révèleront important plus tard, de gérer des arcs parallèles, et comment amener les joueurs à aimer ou haïr les PNJ (9 pages).

Hack This Game (36 pages) propose des options que l'Oracle (MJ) peut amener dans son jeu pour augmenter les possibilités, avec de nouvelles questions pour la création des PJ (2 pages), de nouveaux cadres de jeu (7 pages dont deux exemples : le camp de vacances abandonné et la cabane dans les bois), la gestion des suites pour créer des sagas centrées sur des tueurs iconiques (Slash, 3 pages), comment gérer des histoires centrées non pas sur une ville mais sur la création d'un scientifique qui déraille, avec évidemment Frankenstein en référence (My Creation, 4 pages), ou sur le fait que les PJ se retrouvent là où ils ne sont pas censés être (Urban Exploration, 3 pages). Custom Moves (9 pages) propose une dizaine d'Actions spécifiques (Show a Scene Happening Elsewhere, Resolve a Contest, Solve a Lighthearted Mystery,..;). Enfin Make a New Game (3 pages) explique comment créer un nouveau produit à partir de Fear of the Unknown et comment publier du matériel pour le jeu.

Examples (40 pages) présente alors, à titre d'exemples les descriptions d'une demi-douzaine de villes, 8 personnages, le déroulement de la  création d'une ville, des personnages, et enfin un exemple de partie (sur 21 pages).

Enfin arrivent une série d'Annexes (Appendix, 24 pages dont une de titre et quelques illustrations pleine page) :

  • Un survol de jeux de rôle ayant inspiré l'auteur (Ludography, 1 pages)
  • Une sélection de films recommandés par l'auteur, classés par genre (Mundane Killer, Unbelievable Supernatural Killer, Cosmic Horror,...) soit une sélection de 36 films (Videography, 10 pages)
  • Un rappel de signification des termes utilisés dans le jeu (Glossary, 3 pages)
  • un Index (2 pages)
  • Un appel à rejoindre le groupe des joueurs (Join The Nameless Cult, 2 pages)
  • une feuille de personnage vierge (Character Sheet, 2 pages)

L'ouvrage se termine avec des remerciements aux souscripteurs (Special Thanks, 2 pages), une annonce de la suite (The End...?, 2 pages) et 3 pages blanches.

Le jeu est accompagné d'un thème musical (FearfulRhythm, fichier mp3 de 4,65 Mo) de Brian LaGuardia et Brent Hengeveld, téléchargeable sur le site de l'éditeur.

Cette fiche a été rédigée le 5 août 2023.  Dernière mise à jour le 13 septembre 2023.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

Aucune critique sur cet ouvrage pour le moment.