Contenu | Menu | Recherche

Un Grog, ça coule comme de l'eau de source

Élucubrations de l'Horloger #1 (Les)

.

Références

  • Gamme : 5e Compatible
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Catalogue
  • Editeur : Chibi
  • Langue : français
  • Date de publication : août 2022
  • EAN/ISBN : Pas d'ISBN ou non saisi
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Document A5 à couverture souple de 38 pages.

Description

Les Élucubrations de l'Horloger #1 : Ogres-Mages — Légendes de la Dévoration (The Cloackmaker's Wild Imagings  #1 : Ogre-Mages  —  Tales of the Devouring) est un supplément consacré à la créature éponyme et 2 autres évolutions que sont le Noble Oni et l'Ogre-Dieu

Après les page de garde et de crédits et remerciements (2 pages pour le tout), l'Ante-Scriptum (Antescript, 4 pages) détaille les choix de traduction entre la VO de DD5 et la VF utilisée par l'auteur. Puis l'auteur décrit la modularité du contenu avec les profils détaillés et les panoplies instantanées des deux variations proposées.

Chapitre I : Un Vilain de Valeur (Chapter I: A Worthy Villain, 2 pages), positionne cette créature d'Ogre-Mage ou Oni dans le contexte de DD5 et des possibilités dont il dispose selon le segment de campagne de DD5 dans lequel l'on joue. Puis un paragraphe permet de donner le ressenti des Onis par rapport à leur place dans la hiérarchie des Géants.

Chapitre II : Profil Technique du Monstre et Customisations Simples (Chapter II: Statblock and Simple Customization, 6 pages) permet à l'auteur de détailler les trois points faibles de l'Oni et d'en donner les explications ainsi que les possibles "customisations" afin de rendre l'Oni plus dangereux et plus efficace. Plusieurs exemples sont proposés. Les 2 dernières pages du chapitre sont consacrées au profil complet de l'Ogre-Mage Yukora, Apôtre des Cendres.

Chapitre III : L'Aristocratie des Ogres-Mages (Chapter III: The Oni Aristocracy, 6 pages) présente les considérations techniques de DD5 qui permettent de faire évoluer l'Oni vers le Noble Oni : une créature capable d'affronter des groupes de 4 PJ de niveau 13 grâce à l'assimilation de centaines de corps et d'âmes. Plusieurs conseils sont fournis afin de spécifier et rendre unique chaque Noble Oni que la MJ voudra créer. Les 2 dernières pages sont consacrées au profil du Noble Oni Suroshian, le Chante-Foudre.

Chapitre IV : la Venue des Ogres-Dieux (Chapter IV: The Coming of the Ogre-Gods, 8 pages) aborde tout d'abord d'un point de vue technique les caractéristiques d'un Ogre-Dieu, ses capacités et sa dangerosité par rapport à un groupe de personnage, selon le segment de jeu. Un encore s'attache d'ailleurs à expliciter la difficulté de gestion des ID (Indice de Dangerosité) avec DD5. Le profil détaillé de Makaria L'Absente, son histoire et son compagnon Amaruk, le Loup-Roi clôt le chapitre.

Chapitre V : Pour Quelques Onis de Plus (Chapter V: For a Few More Oni, 2 pages) regroupe six paragraphes qui présentent au travers d'un contexte six Onis différents pour les mettre en scène par la MJ.

Chapitre VI : Panoplies Instantanées (Chapter VI: Instant Packages, 2 pages) donne, de manière condensée, la recette de cuisine pour passer d'un Ogre-Mage à un Noble Oni, ou un Oni-Dieu.

Les 2 pages suivantes sont les informations légales liées au SRD de la 5e, puis 2 pages proposent des cartes avec des faces d'Oni illustrées, enfin la dernière page présente le sommaire. La version anglaise ne contient pas de copie du SRD mais 4 pages de cartes.

Cette fiche a été rédigée le 14 septembre 2022.  Dernière mise à jour le 3 janvier 2024.

Critiques

Tholgren  

Ton Donj' sent le moisi ?...

Bien souvent on se figure qu’il n’est plus possible d’apporter du neuf à D&D, qu’il est figé dans sa gangue de monstres stéréotypés et de souterrains improbables, que tout ça sent un peu le moisi, et qu’après tout, c’est d’une implacable logique.

C’est ce que j’ai longtemps cru.

Et puis je me suis mis à lire les élucubrations de ce sombre individu qu’est Islayre d’Argolh.

Cet animal, aussi rare que futé, a su en quelques années devenir l’un des spécialistes les plus respectés de la technique D&Desque (au moins en France).

On javélise, on frotte, on rénove, on repeint... en rouge vif !

De fait, la lecture de ce fascicule de 38 pages (36 pages utiles si on retire l’OGL – pardon pour la blague) nous amène à deux constats :

- Le gars sait de quoi il parle.
- Le gars sait écrire et décrire des mondes.

Dès lors, il apparaît que l’aspect physique de l’ouvrage très joliment illustré, très sobrement mis en page, très efficace et agréable à l’œil offre un écrin idéal aux fantaisies de notre horloger.

C’est John Grümph aux pinceaux et c’est toujours une réussite, rien de neuf ici.

Le gros tout nu mais version vénère !

J’avoue bien humblement ne m’être jamais intéressé plus que ça aux ogres-mages. C’est qu’ils me semblaient asiatisants et que je ne suis pas très client de mythologie extrême-orientale (oui, c'est un peu la honte, mais c'est comme ça).

Pour autant, j’aime le concept des ogres et un ogre-mage ça ne pouvait pas me laisser totalement indifférent.

J’ai donc acquis l’ouvrage en question.

Bien m’en a pris. Ce petit ouvrage – très dense – est absolument passionnant.
Il s’agit presque d’une réhabilitation de ce monstre bien sympathique. Islayre nous donne les clés de son efficacité et nous indique comment en tirer le meilleur parti. Il nous dit aussi comment en faire un monstre encore plus intéressant et évolutif.

Tu auras peur

C’est du Islayre à son meilleur, où il mélange technique et création de fluff.
De mon point de vue de lecteur, modeste amateur de donjonneries, c’est une jubilation. Tout ce que dit notre horloger est clair et précis et ce concept de « dévoration » - aussi gore qu'horrifique - devient le concept clé de l’ouvrage.

Vous aurez envie, j'en suis à peu près certain, de construire une campagne autour de cette terrifiante créature qu’est l’Oni.

Les propositions d'ailleurs ne manquent pas.

Crying Free(Sand)man

Donc, un quasi sans fautes. Juste une petite frustration (qui explique le 4 un peu saligaud de la critique) : j’aurais beaucoup aimé un petit bac à sable en 7hex pour illustrer le tout. Ce qu'on devient exigeant, même avec les meilleurs.

Il se pourrait bien cela dit que je sois exaucé… qui sait ? ;)

Whatever, vivement les numéros suivants !

Critique écrite en avril 2023.

JoKeR  

Petit ovni, grande réussite.

5 parce qu'Islayre livre exactement ce qu'il annonce, avec la qualité d'écriture et de game design habituelle.

5 parce que même pour un non joueur/meneur de dd5 comme moi c'est une petite pépite. J'y allais par curiosité, et soutien, et j'en ai eu pour mon argent et plus.

C'est inspirant, c'est fin, ça lie les stats et le background. Et cette analyse-là est réutilisable sur d'autres systèmes. J'ai aussi tôt commis une liste de concepts sur le modèle de la dernière partie ("pour quelques onis de plus") et inclus avec plaisir 2 ogres mages sur les 2 campagnes en cours (Cœur Vaillant et CdO).

Et en plus de tout ça il y a toujours cet objectif "un max de proposition ludique en un minimum de signes" et les illus de John Grumph.

Vivement les prochaines élucubrations sur les gobelinoïdes !

Critique écrite en novembre 2023.

Guillaume hatt  

Ce premier opus des Élucubrations de l'Horloger, qui espérons-le, sera suivi de plusieurs autres numéros, est consacré à une créature plutôt en opposition aux aventuriers, pour la 5e édition de D&D.

Livre dos carré collé, plutôt solide, papier agréable au toucher, une maquette agréable à lire, vraiment bien. Les illustrations du Grümph sont toujours aussi belles et inspirantes. L'intérêt majeur de cette approche est à mon sens double : d'une part, Islayre d’Argolh avec sa maîtrise des mécanismes de la 5e édition nous propose une relecture d'une créature connue et des évolutions possibles, cohérentes pour confronter les personnages de haut à très haut niveaux.  D'autre part, il nous offre quelque chose de très précieux : un contexte de jeu, des indications pour l'incarner et l'interpréter avec justesse, et en faire un vrai challenge envers les personnages. Un challenge qui sera autre chose que des caractéristiques et des capacités ! En plus, il nous propose un PNJ complet, avec un bon historique, des motivations, un comportement, pour chacun des trois niveaux Ogre-Mage, Noble Oni et Ogre-Dieu. Et plusieurs inspirations avec de courtes descriptions !  Voici donc un numéro #1 qui augure bien !! Encore et encore disent les fans !

Critique écrite en janvier 2024.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques

Autres versions

  • Traductions :