Corporate Punishment

.

Références

  • Gamme : Shadowrun
  • Sous-gamme : Années 2060-2069
  • Version : première édition
  • Type d'ouvrage : Scénario / Campagne
  • Editeur : FASA Corporation
  • Langue : anglais
  • Date de publication : janvier 2000
  • EAN/ISBN : 1-55560-385-8
  • Support : Papier et Electronique
  • Disponibilité : Paru

Contributeurs

Contenu de l'ouvrage

Matériel

Livre à couverture souple de 88 pages.

Description

Ce supplément est un recueil de trois scénarios au thème commun, mais sans forcément de suite logique. Ce thème est résumé dans le titre du supplément : des sanctions qu'une corporation peut prendre quand elle est contrariée...

Le premier scénario envoie les runners pour une opération d'infiltration dans une corporation en Tir Tairngire. Le run se passe bien, mais ils sont dénoncés ensuite par leur employeur qui veut impliquer une autre corporation, dont ils sont subitement censés être les employés. Il leur faudra retrouver leur Johnson et le protéger des liquidateurs pour apprendre le nom de leur vrai employeur et pouvoir se tirer d'affaire par un nouveau raid qui leur amène les preuves de leur (relative) innocence et surtout de la culpabilité de leur véritable employeur.

Le deuxième scénario voit les PJ chargés d'infiltrer un espion dans un centre de recherche ultra-secret, appartenant à une corporation assez paranoïaque. Cela semble facile ? La suite, c'est que l'espion risquant d'être détecté, ils doivent maintenant le faire sortir ! Et une autre corporation vient s'en mêler pour tenter, elle aussi, de récupérer ledit espion.

Le troisième et dernier scénario concerne un objet supposé très puissant, légué par Dunkelzahn, dont beaucoup de monde veut s'emparer, même si personne ne sait vraiment à quoi il sert. Les PJ devront choisir à qui il reviendra finalement, et toutes les solutions ont des inconvénients. Même s'ils ont un allié inattendu, il leur faudra choisir en contrepartie qui deviendra leur ennemi mortel.

Cette fiche a été rédigée entre le 8 mai 2000 et le 8 mai 2009.  Dernière mise à jour le 14 octobre 2009.

Critiques

Vermer  

Voici donc des scénarios solides et sérieux pour Shadowrun (SR), c'est suffisamment rare dans cette gamme pour être noté.

Le premier scénario Double Take est EXCELLENT! Sa construction est admirable avec une montée en puissance de la situation et de la tension. Tout commence par Portland, cette ville bien particulière à laquelle il faut que les personnages s'acclimatent puis un run bien pensé où l’approche bourrine est pour une fois délaissée pour de l'infiltration sous couverture mise en place pour les runners par M.Johnson. Puis, finalement tout se retourne et s’accélère en passant en mode violence et panique. La fin est ouverte et réaliste et les shadowrunner ont peu de chances de survivre à ce run qui tourne mal. C'est très bien fait, original et réaliste comme histoire.
Note : 4,5/5 et non 5 car cela demande tout de même un peu de recherches du MJ sur Tir Tairngire et Portland dans d'autres suppléments pour pouvoir bien rendre l'atmosphére de quasi territoire occupé de cette ville.

Le deuxième scénario Second Effort est lui aussi très bien et c'est un bon scénario d'introduction à SR. Le déroulement est simple : une infiltration dans un immeuble corporatif au bord de la mer. On aurati aimé plus de détails et d'originalité sur cet immeuble mais bon, cela passe. Les Pjs de l'histoire sont originaux et bien développés. Le retournement du scénario pour le deuxième run est vraiment bien trouvé. On regrette qu'il n'y ait pas la description du complexe sous marin et cette deuxième partie aurait pu être plus fouillée, mais c'est quand même un scénario solide et proche d'une ambiance cyberpunk, loin du style adolescent qui plombe parfois SR. Note : 3,5/5

Le troisième scénario Legacy a un cadre original : Boston. Mais à part ça, c'est plutôt linaire et classique avec beaucoup de magie surpuissante. Comme dans le premier scénario c'est un run qui tourne mal mais ici sans le talent d’écriture d'histoire ni la montée en puissance. De plus, le scénario se termine de manière décevante par l'arrivée d'un puissant PNJ qui sauve les runners. Bref un scénario sans grand intérêt. Note : 2/5

Critique écrite en juin 2011.

Les éditions mentionnées sont celles de la version originale. Vous avez décelé une erreur ou une correction nécessaire, ou encore vous souhaitez compléter la description ? N'hésitez pas à contacter la passerelle !

Mots des auteurs

Aucun mot d'auteur sur cet ouvrage pour le moment.

Critiques

  • Moyenne des critiques